top of page
Rechercher

Les 2 faces d’un même ennéatype

L'ennéatype 3, aussi connu sous le nom de Réalisateur ou Gagnant, est orienté vers les accomplissements, les actions et les résultats. Les individus de ce type se définissent par ce qu'ils font.

Leur ego les pousse à croire que leur valeur réside dans leurs réussites : « Je suis ce que je fais. »

Ainsi, un succès renforce leur estime de soi et les rend aimés, tandis qu'un échec les fait se sentir rejetés et dévalorisés.

Sur la scène politique française, deux figures illustrent bien cet ennéatype :


Emmanuel Macron et Jordan Bardella.


Bien qu'ils soient tous deux des exemples de l'ennéatype 3, leurs trajectoires actuelles montrent des niveaux de stress égotique différents pour des raisons distinctes.


Emmanuel Macron : Saturne a mangé Jupiter

 

EM, après avoir traversé des périodes de succès et de reconnaissance, se trouve actuellement dans une phase difficile.

Sa popularité est en déclin, et il doit faire face à de nombreux défis politiques et sociaux. Cet état de crise est caractéristique de l'ennéatype 3 en désintégration, où le stress égotique est à son paroxysme. Macron, dans cette phase, se bat pour maintenir une image positive malgré les obstacles. Sa panique face à l'échec potentiel reflète la peur profonde des ennéatypes 3 de perdre leur valeur et leur reconnaissance.

 

Jordan Bardella : Le Triomphant Inspiré

 

À l'opposé, Jordan Bardella connaît une ascension impressionnante. Sa récente victoire électorale a boosté son estime de soi, le plaçant dans une phase de surestime de soi, typique d'un ennéatype 3 en désintégration positive.

JD, se sentant invincible, montre une confiance exacerbée. Il est actuellement dans une phase où ses succès renforcent son image de "gagnant". Cette confiance se manifeste par une attitude charismatique et une présence publique maîtrisée, que beaucoup comparent à celle de EM lors de ses périodes fastes.



Des Similarités Marquantes

 

Jordan Bardella, dans son ascension, rappelle fortement Emmanuel Macron lors de ses débuts prometteurs. Il a adopté certaines des techniques de communication et des gestes de Macron, montrant une capacité caméléon à s'ajuster en fonction du contexte, une autre caractéristique des ennéatypes 3. Bardella, tout comme Macron, est très attaché à son image publique, multipliant les selfies et les bains de foule avec un sourire constant.

Leur talent pour naviguer dans les relations publiques sans fausse note est frappant.



Deux Faces de la Même Pièce

 

En conclusion, bien que leurs situations actuelles soient opposées, EM et JB incarnent tous deux l'ennéatype 3 avec une intensité intéressante.

Leurs parcours illustrent les deux faces de la même pièce : la quête incessante de succès et de reconnaissance qui définit les 3.

EM, malgré ses défis, continue de se battre pour préserver son image, tandis que JB, porté par sa victoire, exploite pleinement son momentum pour asseoir sa position.

Ces deux figures montrent comment le 3 peut naviguer entre succès et crise, tout en restant fidèle à son besoin fondamental de validation à travers ses réalisations.

Ils ont probablement peu de connaissance de soi, résumant leur image d’eux-même à leurs réalisations.


Soyez curieux de vous-même

Hubert



PS :

Précision d’intention : cette suite d’articles n’a aucune visée politique ou partisane.

Je souhaite exploiter l’incroyable potentiel illustratif de cette dissolution et de la masse d’informations à notre disposition et qui va s’enrichir dans les semaines à venir pour illustrer les ennéatypes.

Pour ceux qui sont formés, les personnalités publiques et les personnages de fiction sont des sujets d'entrainement pour manipuler le modèle de l’Ennéagramme. Pour les neophytes c’est une porte ouverte pour découvrir le modèle de personnalité.

L’objectif  n'est pas de prouver le type d'une personnalité, elle seule le sait, mais de s'en servir pour illustrer un archétype dans une démarche pédagogique. Pour cela elle doit présenter un faisceau d'indices riches et cohérents dans ses comportements et ses motivations (implicites et explicites)

Il n’y a aucune vérité, uniquement des hypothèses.

Les personnes activées dans leur ego deviennent caricaturales d'un ennéatype. Le contexte s'y prête particulièrement chez certains de nos politiques qui sont en ce moment particulièrement exposés, sous nos yeux. L’opportunité de cette série d’exemples à partir de nos politiques est trop belle pour ne pas la saisir.

Voilà c’est dit.

bottom of page